- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- SITUATION SANITAIRE

Par mesure de précaution, notre journée porte ouvertes du samedi 23 janvier est annulée.
En espérant pourvoir vous accueillir toutes et tous le samedi 10 avril prochain, nous restons à votre écoute pour tout renseignement par téléphone au 01 53 72 83 60 ou par mail à l'adresse secretariat@lyceejulesrichard.fr
Nous vous remercions de votre compréhension.

Histoire du lycée

                                                                                            

Jules Richard peinait à recruter des ouvriers suffisamment qualifiés pour travailler dans son usine située au 25, rue Melingue.

Il souhaitait donc créer un centre d'apprentis à proximité, dont le but serait d'assurer la formation d'artisans d'élite, capables de construire en entier des appareils et instruments ressortissant à la petite mécanique et à la mécanique de précision.                                                                                                                                                                                                             

1917 : Construction d'une école de garçons à l'angle de la rue des Alouettes et de la rue Carducci.
1923- 1954 : La fondation de l'école

1923 : Suite à l'hécatombe de la Première Guerre Mondiale, l'école des garçons est inoccupée. Jules Richard entreprend alors les démarches nécessaires afin d'obtenir la concession de ces locaux.
 

 

  • 16 juillet : Création de la Fondation Jules Richard
  • 4 août : Naissance de l'Ecole professionnelle de Mécanique de précision Jules Richard (aujourd'hui Jules Richard).


1925 : Inauguration de l'école

                                                         

1927 : Sortie de la première promotion de l'école après 3 ans d'études      
1928 : Création de l'Amicale de Anciens Elèves Jules Richard
1931 : Naissance du CAP de Mécanicien en Instruments de Précision.
1954 - 1973 : La modernisation

1954 : Analyse du fonctionnement de l'établissement (état des lieux et suggestions de modernisation) par le président de l'Amicale des Anciens Elèves. Il constate :
 

  • La réussite professionnelle des anciens élèves (au-delà de celle attendue pour les titulaires d'un CAP) est le fruit de la qualité des enseignements dispensés et de l'ambition du fondateur de l'Ecole.
  • La nécessité de suivre les évolutions des industries et des établissements technologiques.


1955 : Création d'une quatrième année d'études
 

  • Obtention d'un niveau comparable à celui du Brevet de Technicien
  • Pas décisif vers l'alternance entre l'Ecole et Industrie

 

1969 : Modification des statuts de l'école : L'association est désormais gérée par un Conseil d'Administration de 8 membres.

 

  • 17 novembre 1972 : signature du protocole de Jumelage entre le L.P.P Jules Richard et l'Ecole d'Ingénieur Supérieur d'Informatique et d'Electronique (Saint Imier, Suisse)


1973-1978 : La rénovation

Développement des microtechniques et de la miniaturisation.
L'appellation de "Mécanicien de Précision" fut remplacée par celle de "Microtechnicien".

De nombreux travaux furent entrepris afin d'intégrer à l'ancien bâtiment des locaux modernes et agréables :
 

  • construction d'un bâtiment à 4 étages pour des ateliers (à l'emplacement du vieux préau)
  • construction d'un bâtiment comprenant un gymnase en sous-sol, la cuisine et le restaurant scolaire en self-service au rez-de-chaussée, et des laboratoires à l'étage
  • raccordement au réseau de gaz qui se mettait en place
  • 1978 à aujourd'hui : L'évolution


Rénovation des anciens locaux : ateliers, salle de classe, bureaux, escaliers et couloirs, installation d'un monte-charges pour faciliter et sécuriser les approvisionnements et les déplacements de machines.

Evolution pédagogique :
 

  • Développement de l'éducation technico-scientifique (au détriment de l'habillité manuelle)
  • Création de nouveaux examens et diplômes par l'Education Nationale :
  1. 1971 : BEP
  2. 1974 : Bac technique
  3. 1981 : BTS Microtechniques


Evolution progressive du nombre :
 

  • d'années d'études : de 3 à 4, puis 5
  • de professeurs : de 7 à 35
  • d'élèves (devenus des étudiants) de 100 à 300.


1973 : Admission de la première jeune fille

  • Depuis : une centaine de jeunes filles ont suivi leurs études et obtenu leurs diplômes à Jules Richard.


2004 : Ouverture de la classe de Bac Pro.

«